Pains au lait bicolores

Parfois on a envie de tester de nouvelles choses, sans trop se compliquer la vie, tester juste pour le plaisir de faire des choses de ses mains et faire plaisir aux siens…Envie de prendre le temps de préparer une pâte, la façonner, lui donner sa petite touche perso et apprécier tout le bonheur que cela peut apporter aux autres puis à soi…

Ce week-end, cette envie s’est traduite par la réalisation de ces petits pains au lait bicolores, des pains dont le façonnage est simple mais qui a son petit effet! Façonnage inspiré de la technique du boulanger MOF Olivier Magne et que Sandra avait déjà testé ICI , initialement pour des baguettes viennoises (comme celles réalisées sur le site Bake-Street d’ailleurs) mais comme je ne suis plus trop fan des pains viennois, j’ai opté pour des pains au lait classique, qui se conservent bien mieux car plus riches ^^

Et puis pour plus de gourmandise, j’ai glissé une barre de chocolat Nestlé Caramel au coeur de chaque petit pain histoire de renforcer le coté cacaoté 😉

Vous pouvez bien-sûr prendre votre recette préférée et tester ce façonnage, je me demande d’ailleurs ce que cela aurait donné avec une autre base que cacaotée, par exemple avec du thé Matcha et un fourrage pistache-framboises (miam!). L’idée est donc de diviser la pâte en deux, additionner de cacao une moitié et façonner les pains en utilisant à la fois un pâton neutre et un pâton cacaoté, vous allez voir, avec les photos, c’est beaucoup plus clair!

Et puis comme la recette que je partage avec vous aujourd’hui ne contient pas de levain, vous n’avez aucune excuse pour ne pas tester 😉

Ingredients

Pâte à pain au lait basique

  • 500gr de farine t45
  • 2 oeufs (environs 100gr)
  • 50 gr de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 20gr de levure fraîche
  • 185ml de lait froid OU 185ml d’eau froide+15gr de lait en poudre
  • 8gr de sel
  • 100gr de beurre à température ambiante
  • + cacao  (la quantité de cacao dépend de vos préférences, plus d’explications dans le déroulé de la recette ci-dessous)
  • + Chocolat (Pour moi, une demi tablette de chocolat Nestlé Caramel)
  • + dorure

Etapes

Mettre dans le bol du pétrin tous les ingrédients sauf le beurre, pétrir à vitesse lente 5 minutes d’abord pour bien fraser tous les ingrédients sans oublier de racler les bords du bols à l’aide d’une corne pour faire éventuellement retomber le mélange vers le crochet du pétrin. Passer ensuite en vitesse moyenne quelques minutes encore pour développer le gluten, la pâte va devenir de plus en plus homogène et lisse.

Incorporer le beurre tempéré en pétrissant pour s’assurer une bonne incorporation de la matière grasse. Ne pas hésiter de racler les bords du bols tout au long du pétrissage. La pâte doit être lisse, brillante et homogène.

Décuver la pâte, la peser et la diviser en deux. Prendre une moitié, la remettre dans le bol du robot et ajouter 10% de son poids en cacao + 2-3Cs de lait, pétrir jusqu’à incorporation totale du cacao.

Bouler et couvrir de film alimentaire. Laisser reposer 1h à température ambiante suivi d’un repos de 30min au frais. Cela va grandement faciliter le façonnage.

Reprendre chaque pâton, le diviser en portions d’environs 100gr et bouler. Couvrir et laisser détendre une 15ène de minutes.

Prendre un premier pâton blanc par exemple, l’aplatir légèrement et déposer dessus un autre pâton aplati cacaoté en appuyant pour les faire adhérer. Déposer une barre de chocolat au centre et rabattre les bords des pâtons vers le centre (voir photos ci-dessus) puis souder le tout pour former des petites baguettes.

Disposer les pains sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et les dorer une première fois. Réaliser des incisions à la lame et laisser reposer pour un apprêt qui va durer 1h-1h30 selon la température ambiante.

Dorer une deuxième fois et enfourner dans un four préchauffé à 185° pour une 20ène de minutes. Pour les personnes, qui comme moi, se fient plus au visuel qu’au temps de cuisson, j’avais déposé un pain dont la surface neutre  (blanche) était sur le dessus, il m’a un peu servi de repère, à partir du moment ou il était bien doré, je n’ai pas prolongé la cuisson plus longtemps 😉

 

  1. jasisou 4 juin 2017 at 13 h 24 min

    Huuum Mouni ! Aussi beau et gourmand ! Je note, je note et testerais bientôt ! Avec la matcha cela pourrait être terriblement bon avec la pâte d’azukis ou du lemon curd.

    Merciii pour le partage de tes recettes qui rencontrent toujours un franc succès chez moi.

    Répondre
    1. admin 5 juin 2017 at 13 h 05 min

      Merci ma douce pour tes messages toujours encourageants

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *